. Séduis-moi si tu peux Jennifer Crusie.

Séduis-moi si tu peux
Écrit par Jennifer Crusie
Paru en 2014 - 525 pages

Quatrième de couverture :
Heureux au jeu... Heureux en amour ?
Calvin ne parie que s'il est sûr de gagner. Et Minerva est bien décidée à fuir les séducteurs, toutes catégories confondues. Pourtant, lorsque Calvin se voit contraint par ses amis d'inviter Min suite à un pari, celle-ci accepte de se prêter au jeu, peu convaincue... À l'issue du dîner, les deux célibataires que tout oppose décident de limiter les dégâts et de ne pas se revoir. Mais le destin en a décidé autrement. Ensemble, ils devront déjouer la théorie du chaos, faire face à un chat à l'intelligence inquiétante, et à d'autres enjeux bien plus risqués que ce qu'ils avaient pu imaginer.







«J'ai mis du temps à comprendre tout ça. Je n'étais pas habitué à fréquenter quelqu'un comme toi, parce qu'il n'existe personne d'autre comme toi.»







Mon avis :
Cela faisait un bon moment que je n'avais pas lu de chick lit et ce livre semblait parfait pour combler l'envie que j'avais d'en lire un. J'ai trouvé cette romance vraiment originale, alors que c'est l'un de mes genres littéraires préférés et le plus lu, ce que j'ai vraiment apprécié.

D'abord, le fait que les protagonistes soient des adultes âgés d'environ 35 ans faisait vraiment changement, puisque je suis habituée à lire des romans où les personnages sont adolescents. Cela rendait l'histoire un peu plus «sérieuse» (on y parle de mariage, d'avoir des enfants), quoique les personnages savaient aussi être immatures par moment. Ce qui m'a étonnée, aussi, c'est le nombre de personnages secondaires : il y en a beaucoup ! Il y a les amies de Minerva, sa soeur, ses parents, son ex, ainsi que les amis de Calvin, ses parents, son frère, son neveu, sa voisine, ses amis et son ex à lui aussi. Quand on y pense, c'est énorme, car ils sont tous importants. Comme il n'y a pas de narrateur, l'action est focalisée sur chaque personnage à certains moments de l'histoire. J'avais peur d'être un peu perdue, mais après quelques pages, je savais qui était qui et je n'ai jamais eu de problème à me retrouver.

J'ai trouvé l'histoire originale, parce que tout part d'un pari, mais pas comme dans les autres romans. Quelque chose de différent se passe dès le début... puis cela change la donne. Ensuite, les protagonistes dînent ensemble et décident de ne pas se revoir, mais le nombre de fois où ils se reverront est incalculable. Le hasard (ou pas) faisait toujours en sorte que Min et Cal se voyaient. J'avais toujours hâte à la prochaine occasion. Aussi, Minerva est différente des femmes que l'on voit habituellement dans les romans. Elle n'est pas mince et cela est beaucoup abordé dans le roman. D'ailleurs, j'ai détesté sa mère, qui n'était obsédée que par le poids de sa fille et qui lui disait ouvertement qu'elle était grosse. Calvin, lui, est une bombe et est surnommé «la brute», mais lorsqu'il est avec Minerva, il change totalement de comportement et devient une bonne personne. J'ai adoré voir les deux adultes évoluer.

L'histoire est parsemée de péripéties, car non seulement nous découvrons le quotidien des deux personnages principaux, mais aussi tous les autres, comme les ex jaloux, les familles un peu folles, la soeur qui est débordée par son mariage, le frère idiot... J'ai vraiment adoré suivre tous les personnages. Je crois que ce que j'ai préféré, mis à part voir l'histoire entre Min et Cal évoluer, c'est l'épilogue. Il est complet ! Nous savons absolument tout sur le futur de tous les personnages, et ce, en détails. J'aimerais tellement que tous les livres se terminent ainsi. Bref, j'ai vraiment adoré cette romance, car même si les chapitres étaient longs (seulement 17 chapitres pour 525 pages, quand même), j'avais toujours hâte de connaître la suite. Puis, la couverture est vraiment jolie. Une excellente découverte !

Tags : Jennifer Crusie

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.81.116.187) if someone makes a complaint.

Report abuse