. Delirium tome 1 Lauren Oliver .

Delirium tome 1 - Lauren Oliver
Paru en 2011 - 452 pages
Coup de coeur


Tomes suivants :
Delirium tome 2 : Pandemonium
Delirium tome 3 : Requiem _...._

Quatrième de couverture :
Lena vit dans un monde où l'amour est considéré comme la pire des maladies. Un monde où tous les jeunes subissent à leur majorité une opération du cerveau pour être immunisés. À quelques mois de ses dix-huit ans, Lena aspire presque à subir à son tour le Protocole car depuis toujours amour rime pour elle avec souffrance et danger. Jusqu'à ce qu'une rencontre inattendue fasse tout basculer.
Avant, tout était simple, tout était organisé. Mais est-ce vraiment vivre que de laisser la société tout prévoir pour vous ? Vos amis, vos amours et votre avenir ?
Imaginez qu'on vous prive de tout sentiment. Que la liberté ne soit plus qu'un vieux souvenir dénudé de sens. Jusqu'où iriez-vous pour garder le droit d'aimer ?




«Je préfère mourir selon ma propre volonté plutôt que de vivre selon la leur.»




Mon avis :
Gros coup de coeur pour ce livre qui m'a tout simplement bouleversée. Dès le début, j'ai embarqué dans l'histoire et je me suis attachée aux personnages. J'ai beaucoup aimé Lena, même si au départ je la trouvais un peu trop conciliante avec toutes les règles à respecter. La société m'a carrément fait rager, il y avait des passages très crus de ce que les Régulateurs faisaient (des agents faisant régner l'ordre et qui "protègent" les citoyens), ça m'a franchement choquée de voir que des humains puissent être traités de la sorte. Le monde de Lena est vraiment très bien décrit, on arrive très facilement à le comprendre et à se l'imaginer, l'interdiction d'aimer est démontrée très explicitement. C'est une vraie bonne dystopie : un monde noir, où tout le monde doit se plier à des règles et où la liberté n'existe pas réellement.

Concernant l'histoire, je l'ai adorée. J'ai adoré la meilleure amie de Lena, Hana, et je me suis souvent reconnue dans certaines situations qu'elles vivaient. Alex, quant à lui, a été un coup de coeur à lui seul. Charmant, prêt à tout pour rendre Lena heureuse et à lui faire prendre des risques, à lui faire voir les choses telles qu'elles le sont réellement. J'ai adoré les voir ensemble. J'ai également eu droit à des révélations choc aux moments où je m'y attendais le moins, j'ai eu des frissons plus d'une fois. La fin, quant à elle, m'a tout simplement bouleversée. Je ne m'attendais pas du tout à ça et je suis restée figée en la lisant... Je suis plus qu'impatiente de lire la suite, car la fin m'a mise dans tous mes états et je ne souhaite qu'une chose : savoir la suite. Je vous recommande donc fortement ce livre, je l'ai tout simplement adoré.

J'ai contracté le deliria pour ce livre... Et vous ?

Tags : Lauren Oliver - Coup de coeur

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.81.116.187) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Livresque-sarah

    15/11/2014

    Merci, et aussi merci pour le site, j' irais...

  • escape-the-pain

    12/11/2014

    Livresque-sarah wrote: "J' les noter dans ma liste à commander, dis moi as-tu encore des petites citations ? "

    J'en ai plusieurs, oui ! Voici des exemples :

    «Je t'aime. Souviens-toi. Ils ne peuvent pas nous enlever ça.»

    «On ne peut pas être vraiment heureux, si on n'est pas aussi malheureux parfois. Tu le sais n'est-ce pas ?»

    «J'arrive à destination bien trop vite et lui murmure un au revoir lorsque ses lèvres caressent les miennes une dernière fois, à la façon d'une brise. Puis je me faufile dans la maison, gravis les marches et me glisse dans la chambre. Ce n'est qu'après avoir grelotté un long moment dans mon lit, souffrant déjà de son absence, que je réalise que ma tante, mes professeurs et les scientifiques avaient raison au sujet du deliria. Allongée là, la poitrine labourée par la douleur, le ventre rongé par une nausée mêlée d'angoisse, mon désir pour Alex est si puissant que j'ai l'impression qu'une lame de rasoir lacère mes entrailles, et je n'ai plus qu'une seule pensée : «Je vais en mourir, je vais en mourir, je vais en mourir. Et ça m'est égal.»

    Si tu en veux d'autres, tu peux consulter ce site : http://www.babelio.com/livres/Oliver-Delirium-Tome-1/217552/citations :)

  • Livresque-sarah

    11/11/2014

    J' les noter dans ma liste à commander, dis moi as-tu encore des petites citations ?

  • UneJeune-AnonymeNevrosee

    17/07/2014

    Je l'ai contracté également :-)

  • KeepCalmAndReadABook

    08/07/2013

    "J'ai contracté le deliria pour ce livre... Et vous ?" pareil !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • einfachkompliziert

    08/07/2013

    Ça fait longtemps que je veux les lire mais je n'ai toujours pas pu...

  • passiondu28

    05/07/2013

    Je viens juste de rajouter le lien vers ton article. J'avais oublier de le faire avant.

  • Les-mots-de-Letizia

    17/06/2013

    J'ai bien aimé ce livre mais ce n'est pas un coup de coeur x) j'aime beaucoup ta petite phrase "j'ai contracté le deliria pour ce livre"

  • The-Literary-World

    16/06/2013

    C'est un coup de c½ur pour moi aussi, la société et les régulateurs m'ont bien énervé aussi !
    J'ai hate de lire la suite !

  • FloydBooks

    05/06/2013

    Dans ma wish-list depuis une éternité, j'ai hâte de me le procurer !

Report abuse